« Exclusivité » et « valeur ajoutée » : concepts-clés au coeur de la stratégie des titres du groupe ESH Médias en 2020 – 04.02.2020

Après avoir décliné des thématiques rédactionnelles récurrentes au fil de l’année 2019, les rédactions du Nouvelliste, d’ArcInfo et de La Côte renforcent leur engagement pour des contenus régionaux exclusifs. Au fil de l’année 2020, chaque quotidien traitera en profondeur, sur des temps forts d’une durée de quatre semaines environ, de problématiques régionales ou sociétales au plus près des préoccupations de leurs lecteurs.


2019 avait vu les quotidiens du groupe ESH Médias se lancer dans un traitement rédactionnel ambitieux, et sur la durée. Ainsi, Le Nouvelliste s’est notamment penché sur la question du rapprochement entre le Haut et le Bas du canton, ou encore sur un Valais durable. De même, ArcInfo a mis les questions de durabilité et d’environnement au coeur de son action, mais s’est également lancé dans une démarche participative avec ses lecteurs, afin de dégager les pistes pour dynamiser le canton de Neuchâtel. Quant à La Côte, son attention s’est portée entre autres sur les questions de logement.


Selon Vincent Fragnière, rédacteur en chef du Nouvelliste, la démarche initiée en 2019 a permis de «démontrer l’importance de nos médias dans la mise en perspective locale de thématiques qui touchent toute la population ». Quant à Michel Jotterand, rédacteur en chef de La Côte, il exprime sa satisfaction sur le fait que «dans une région comme La Côte, où le marché du logement ne se détend toujours pas, nous avons rencontré un grand succès en abordant cette thématique concernante. Notre dossier sur l’éducation a lui aussi touché au coeur des préoccupations d’une grande partie de nos lecteurs».


Pour 2020, les quotidiens confirment leur engagement pour des contenus éditoriaux régionaux de qualité. Outre les thèmes retenus, fortement liés à l’actualité à venir des régions respectives, et la sensibilité des différents lectorats, une attention particulière sera portée à la forme, avec l’objectif annoncé d’attirer de nouveaux abonnés, notamment sur les supports digitaux. « Nos abonnements numériques sont en croissance d’environ 20 % en 2019 », déclare Jacques Matthey, directeur des rédactions ESH Médias, et nous espérons fermement maintenir cette progression en démontrant la pertinence, l’ambition et l’ancrage de nos journaux dans leurs régions respectives.


Comme l’explique Eric Lecluyse, co-rédacteur en chef d’ArcInfo, « l’actualité de notre région et les retours reçus après notre première vague de thématiques nous ont permis de dégager des thèmes forts autour de l’égalité, de ce qui nous unit, de l’emploi, des enjeux de société… Nous allons travailler sur le terrain, avec les habitants de la région, pour mettre en évidence des tendances de fond et apporter des réponses concrètes aux questionnements de nos lecteurs.


Les premières thématiques qui seront traitées par chacun des quotidiens lors du 1er semestre sont les suivantes :

Le Nouvelliste :

Un focus particulier sera fait sur les communes valaisannes en cette année d’élections. Une première thématique traitera des enjeux majeurs de ces entités aujourd’hui face aux attentes des citoyens. Nous ferons ensuite un focus particulier sur les cinq villes du Valais romand et proposerons enfin durant l’été un regard décalé sur l’ensemble des communes du Valais romand. La Patrouille des Glaciers sera aussi l’un de nos points forts du printemps en suivant, sur tous nos supports, l’aventure de plusieurs concurrents qui ont tous des raisons différentes de participer à cette épreuve mythique. Le Valais fêtera en avril les 50 ans du droit de vote cantonal des femmes. Ce sera l’occasion pour nous de revenir sur ce combat et surtout de faire parler et débattre différentes générations de femmes et d’hommes sur cette thématique. Enfin, le tourisme du ski, très présent en Valais, vit plusieurs révolutions simultanément. Durant le mois de mars, nous vous expliquerons les enjeux de ces transformations qui touchent de nombreuses personnes.

ArcInfo :

Les droits des femmes seront au coeur de la première thématique traitée cette année, en amont de la Journée du 8 mars, avec ce leitmotiv : allons plus loin! ArcInfo abordera concrètement ce qui doit changer en termes d’égalité salariale, d’accès aux postes à responsabilité, de respect, de sexisme ou encore de lutte contre les violences faites aux femmes. La rédaction s’arrêtera aussi dans chacune des 31 communes du canton de Neuchâtel à deux reprises. D’abord, en mars, pour raconter de manière
originale ce qui fait l’identité de chacune d’elles. Puis, en vue des élections communales du 14 juin, pour expliquer les enjeux et présenter les acteurs qui seront au centre du débat politique. En avril et en mai, à la saison des salons horlogers de Genève et de Bâle, mais aussi du Technical Watchmaker
Show de La Chaux-de-Fonds destiné aux sous-traitants, les spécialistes horlogers de la rédaction se pencheront sur les défis du premier secteur de la région en termes d’emplois.

La Côte :

En février, nous nous demanderons durant quatre semaines, à propos du climat, si le local peut sauver le monde. Car la proximité est au coeur des enjeux climatiques et recèle de très nombreuses solutions, aisément accessibles, que l’on vive à la campagne ou en ville et quel que soit notre niveau de vie. «La Côte» s’engage donc à les présenter et à accompagner ses lecteurs dans cette voie. En mars-avril, c’est sur nos villages que nous nous pencherons. Dans le cadre de nos enquêtes sur le logement, l’avenir des petites localités qui composent la région de La Côte est en effet souvent revenu, sur fond de gentrification et de perte de mixité. Alors, nous allons nous demander comment assurer un futur à nos campagnes, et quelles sont les solutions pour y arriver. Car il y en a, et de nombreuses communes en
fournissent la preuve, depuis des lustres. Puis, nous irons aux champs, pour s’intéresser à la vie de la paysannerie sur La Côte, quelques mois avant la votation sur les deux initiatives dites «phyto», aux enjeux colossaux pour ceux qui, de Mies à Chevilly, travaillent la terre. Agriculteurs, viticulteurs,
horticulteurs, ils nous raconteront leur quotidien, leur travail, leurs sacrifices et leur amour de la terre.

Pour tout renseignement complémentaire :

Jacques Matthey, directeur des rédactions ESH Médias

E-mail: jacques.matthey@arcinfo.ch

33 / 36
WordPress Theme built by Shufflehound. Copyright 2019 © ESH Médias