Nouvelle rédaction en chef pour «ArcInfo»

La nouvelle équipe à la tête de la rédaction d’«ArcInfo» est composée d’Eric Lecluyse, Sophie Winteler, Patrick Turuvani et Lea Gloor. Elle est chargée de développer le titre sur les supports numériques et papier en renforçant les liens avec les habitants de la région neuchâteloise.

Après le décès de son corédacteur en chef Stéphane Devaux en mars dernier, la rédaction en chef d’ArcInfo est à nouveau au complet. La nouvelle équipe compte désormais quatre têtes. Eric Lecluyse, rédacteur en chef, est secondé par deux adjoints: Sophie Winteler, qui occupait déjà ce poste, et Patrick Turuvani, jusqu’à présent responsable de la rubrique «Région» après avoir officié comme journaliste sportif. Lea Gloor devient également membre de la rédaction en chef en tant que responsable du développement numérique, après avoir piloté l’édition numérique.

Numérique et local

La nouvelle équipe a pour mission de poursuivre le développement du titre sur les supports numériques et de renforcer la complémentarité avec le papier.

«La crise sanitaire que nous traversons a mis en évidence l’appétit du public pour des informations fiables et de qualité. Nous portons plus que jamais nos efforts sur cette plus-value locale, tout en poursuivant notre progression sur le numérique», commente Eric Lecluyse. Arrivé à la rédaction en chef d’«ArcInfo» il y a trois ans, il a notamment été rédacteur en chef adjoint du site web de l’hebdomadaire français «L’Express».

Sophie Winteler a pour sa part rejoint en 2011 la rédaction en chef des quotidiens «L’Express» et «L’Impartial» (devenus «ArcInfo» en 2018) après 17 ans à «L’Illustré». Ancienne photographe, la responsable des contenus rédactionnels insiste sur ces articles que seuls les journalistes d’«ArcInfo» sont à même de proposer: «La force d’un quotidien régional est d’être proche des gens. Nous vous connaissons, vous nous connaissez. Nous venons à vous afin de vous raconter, mais aussi pour enquêter et pour débattre des petites et grandes histoires qui nous unissent.»

«Les textes, les visuels mais aussi les nouveaux formats animés aident à comprendre les enjeux de notre région. Nos plateformes deviennent ainsi des espaces d’échanges constructifs entre les lectrices et les lecteurs, dans toute leur diversité», renchérit Lea Gloor, entrée à la rédaction en 2014. Associée à Sophie Winteler pour le suivi des contenus rédactionnels, elle est plus particulièrement chargée de leur enrichissement numérique.

Le journal, c’est central

Si des forces importantes sont engagées depuis plusieurs années dans ce secteur numérique, le papier demeure toutefois central dans la stratégie d’«ArcInfo».

Patrick Turuvani s’en occupe spécifiquement, assurant la mise en valeur des sujets produits avec l’équipe dédiée au journal. «Soumis aux contraintes techniques de l’édition papier, avec un espace limité et des délais d’impression, nous nous efforçons de livrer un quotidien attractif, équilibré et couvrant l’ensemble de nos régions», promet le nouveau rédacteur en chef adjoint, qui a intégré la rédaction en 1998.

Pour Jacques Matthey, éditeur d’«ArcInfo», «il s’agit désormais de concentrer notre énergie sur les contenus qui rendent « ArcInfo » indispensable aux Neuchâteloises et Neuchâtelois, et de convertir en abonnements les fantastiques succès d’audience de ces derniers mois».

 

Pour tout renseignement supplémentaire: 

Jacques Matthey, directeur des rédactions ESH Médias: jacques.matthey@eshmedias.ch 

 

39 / 39
WordPress Theme built by Shufflehound. Copyright 2019 © ESH Médias